Le discours indirect en espagnol

Qu’est-ce que le discours indirect ?

Lorsque l’on rapporte les propos tenus par une personne, en général on ne répète pas exactement son discours (discours direct), mais on donne plutôt un aperçu de ce qui a été dit. C’est ce que l’on nomme le discours indirect. Le discours indirect consiste à rapporter dans une subordonnée les paroles prononcées par quelqu’un au style direct.

Pour introduire le discours indirect, on a recours à des verbes de déclaration et d’opinion. Ces verbes introducteurs peuvent permettre de nuancer le discours rapporté.

Exemples :
Él dice…Il dit…
Ella afirma…Elle affirme…
Ella exige…Elle exige…
Él exclama…Il exclame…
Ella cuenta…Elle raconte…
Él explica…Il explique…
Ella cree…Elle croit…
Él pretende...Il prétend…
Él informa…Il informe…
Ella respondeElle répond…

Apprends à utiliser le discours indirect en espagnol en faisant attention à la concordance des temps avec nos explications simples et détaillées, nos exemples et nos exercices.

Exemple

Alicia se encuentra en una cafetería a su amigo Juan trabajando.
Alicia: « ¡Hola, Juan! ¿Cómo va todo? »
Juan: « Hola, Alicia. Pues estoy estupendamente. He empezado a trabajar aquí hace una semana. ¿Vamos un día al cine? ».

Días más tarde, Alicia llama por teléfono a una amiga y le cuenta lo ocurrido:
Alicia: « Hace unos días me encontré a Juan en una cafetería. Juan dijo que estaba estupendamente y que había empezado a trabajar allí hacía una semana. También me preguntó si íbamos un día al cine. ¡Menuda casualidad! »

Annonce

Comment passer du discours direct au discours indirect ?

Pour passer du discours direct au discours indirect, on utilise un verbe introducteur qui permet de rapporter les paroles tenues au style direct dans une proposition subordonnée. Cette subordonnée est introduite par la conjonction de subordination que (phrase déclarative) ou si (interrogation indirecte) qui dépend du verbe déclaratif présent dans la proposition principale.

Les verbes déclaratifs espagnols les plus fréquents sont : decir, afirmar, contar, exclamar, explicar, etc.

Exemples :
Juan dijo que estaba estupendamente.Juan a dit qu’il allait très bien.
Juan me preguntó si íbamos un día al cine.Juan m’a demandé si nous irions au cinéma un de ces jours. (interrogation indirecte avec la conjonction si)

Quand on passe du discours direct au discours indirect, il faut faire attention aux points suivants :

  • modification du sujet de la phrase et donc des pronoms personnels : la 1re personne devient la 3e personne
    Exemples :
    Juan: « (Yo) estoy estupendamente ».Juan : « Je vais très bien. »
    → Juan dijo que (él) estaba estupendamente.Juan a dit qu’il allait très bien.
    Juan: « Me gusta mucho este trabajo ».Juan : « J’aime beaucoup ce travail. »
    → Juan dijo que le gustaba mucho ese trabajo.Juan a dit qu’il aimait beaucoup ce travail.
  • modification des pronoms possessifs et démonstratifs (lorsqu’ils sont présents)
    Exemple :
    Juan: « ¿Cómo está tu hermana Cecilia? »Juan : « Comment va ta sœur Cecilia ? »
    → Juan me preguntó cómo estaba mi hermana Cecilia.Juan m’a demandé comment allait ma sœur Cecilia.
    Juan: « Me gusta mucho este trabajo ».Juan : « J’aime beaucoup ce travail. »
    → Juan dijo que le gustaba muchos ese trabajo.Juan a dit qu’il aimait beaucoup ce travail.
  • si nécessaire, modification des informations sur le lieu et le temps (voir ci-dessous)
    Exemple :
    Juan: « He empezado a trabajar aquí hace una semana ».Juan : « J’ai commencé à travailler ici il y a une semaine. »
    → Juan dijo que había empezado a trabajar allí hacía una semana.Juan a dit qu’il avait commencé à travailler là-bas une semaine auparavant.
  • modification du temps verbal : la concordance des temps (voir ci-dessous)
    Exemple :
    Juan: « Estoy estupendamente ».Juan : « Je vais très bien. »
    → Juan dijo que estaba estupendamente.Juan a dit qu’il allait très bien.

attention !

Lorsque le verbe de la proposition principale est au présent, au futur ou au passé composé, il n’y a pas de modification du temps verbal dans la proposition subordonnée.

Exemples :
Juan dice que está estupendamente.Juan dit qu’il va très bien.
Juan ha dicho que está estupendamente.Juan a dit qu’il allait très bien.

Phrases déclaratives au discours indirect

Les phrases déclaratives (affirmatives ou négatives) sont introduites au discours indirect par des verbes de déclaration ou de pensée (decir, creer, exclamar etc.) suivis de la conjonction de subordination que.

Exemple :
Juan: « Estoy estupendamente ».Juan : Je vais très bien.
→ Juan dijo que estaba estupendamente.Juan a dit qu’il allait très bien.

Phrases impératives au discours indirect

Pour donner des ordres ou des conseils, on utilise l’impératif au discours direct. Au discours indirect, les phrases impératives sont introduites par des verbes déclaratifs (decir, pedir, exclamar, etc.) suivis de la conjonction de subordination que..

Lorsque le verbe de la proposition principale est au présent, au futur ou au passé composé, le verbe de la subordonnée est conjugué au présent du subjonctif.

Exemple :
Juan: « Vamos al cine un día de estos ».Juan : « Allons au cinéma un de ces jours. » (discours direct : impératif)
→ Juan me dice que vayamos al cine un día de estos.Juan me propose d’aller au cinéma un de ces jours. (discours indirect : présent du subjonctif)
→ Juan me ha dicho que vayamos al cine un día de estos.Juan m’a proposé d’aller au cinéma un de ces jours. (discours indirect : présent du subjonctif)

Lorsque le verbe de la proposition principale est à un temps du passé (imparfait, passé simple, plus-que-parfait), le verbe de la subordonnée est conjugué à l’imparfait du subjonctif.

Exemple :
→ Juan me dijo que fuéramos al cine un día de estos.Juan m’a proposé d’aller au cinéma un de ces jours. (discours indirect : imparfait du subjonctif)

Les interrogations indirectes

Au style indirect, les phrases interrogatives ne s’écrivent pas entre deux points d’interrogation (¿ ?) comme au discours direct. Elles sont introduites par un verbe déclaratif ou un verbe de pensée suivi soit d’un mot interrogatif, soit de la conjonction si - cela dépend du type d’interrogation.

Les interrogations partielles commencent par un pronom/adverbe interrogatif. On retrouve ce mot interrogatif dans l’interrogation indirecte.

Exemple :
Yo: « Cómo estás? ».Moi : « Comment vas-tu ? »
→Yo le pregunté a Juan cómo estaba.J’ai demandé à Juan comment il allait.

Les interrogations totales sont formulées sans pronom/adverbe interrogatif au style direct. Au discours indirect, on introduit l’interrogation par la conjonction si.

Exemple :
Juan: « ¿Vamos un día al cine? ».Juan : « On va au cinéma un de ces jours ? »
→ Juan preguntó si íbamos un día al cine.Juan a demandé si nous irions au cinéma un de ces jours.

Pour plus d’informations sur ce sujet, consulte le chapitre dédié à l’interrogation indirecte.

Qu’est-ce que la concordance des temps ?

  • Lorsque le verbe introducteur est au présent, au futur ou au passé composé (par exemple él cuenta, él contará, él ha contado), le temps de la déclaration ne varie pas. En revanche, dans certains cas, il faudra changer la personne du verbe (3e personne du singulier).
Exemple :
Juan: « Estoy estupendamente. »Juan : « Je vais très bien. » (présent)
→ Juan dice que está estupendamente.Juan dit qu’il va très bien. (présent)
  • Lorsque le verbe introducteur est au passé simple, à l’imparfait ou au plus-que-parfait (par exemple él contó, el contaba, el había contado), il y a modification des temps du discours en conséquence.
Exemple :
Juan: « Empecé la semana pasada. »Juan : « J’ai commencé la semaine dernière. » (passé simple)
→ Juan dijo que había empezado la semana anterior.Juan a dit qu’il avait commencé la semaine précédente. (plus-que-parfait)

Ce tableau présente la concordance des temps avec un verbe introducteur au passé :

discours direct discours indirect exemple
présent imparfait

« Tengo hambre »« J’ai faim. »

→ Ella dijo que tenía hambre.Elle disait qu’elle avait faim.

passé simple plus-que-parfait

« He pagado la cuenta ».« J’ai payé la facture. »

→ Ella dijo que había pagado la cuenta.Elle a dit qu’elle avait payé la facture.

passé composé
plus-que-parfait
imparfait imparfait

« La sopa estaba muy caliente ».« La soupe était très chaude. »

→ Ella dijo que la sopa estaba muy caliente.Elle a dit que la soupe était très chaude.

futur simple conditionnel présent

« Llamaré a un taxi ».« J’appelerai un taxi. »

→ Ella dijo que llamaría a un taxi.Elle a dit qu’elle appelerait un taxi.

conditionnel présent
futur antérieur conditionnel passé

« Habré perdido el monedero ».« J’aurai perdu mon porte-monnaie. »

→ Ella dijo que habría perdido el monedero.Elle a dit qu’elle aurait perdu son porte-monnaie.

conditionnel passé
impératif imparfait du subjonctif

« Pare aquí, por favor ».« Arrêtez-vous ici, s’il vous plaît. »

→ Ella pidió que parara allí.Elle lui a demandé de s’arrêter là.

présent du subjonctif
imparfait du subjonctif
subjonctif passé subjonctif plus-que-parfait

« Quizá haya olvidado el monedero en el restaurante ».« J’ai peut-être oublié le porte-monnaie au restaurant. »

→ Ella pensó que quizá hubiera/hubiese olvidado el monedero en el restaurante.Elle pensa qu’elle avait peut-être oublié son porte-monnaie au restaurant.

Transposition des données locales et temporelles

Les données concernant le lieu et le temps dans le discours direct, par exemple des adverbes ou des pronoms démonstratifs, doivent souvent être modifiées lorsqu’on passe au discours indirect. Voici un tableau présentant ces modifications :

discours direct discours indirect
hoy aquel día
ahora entonces
ayer el día anterior
la semana pasada la semana anterior
el próximo año el año siguiente
mañana el día siguiente
aquí allí
este/a … aquello/a …