La proposition conditionnelle en espagnol

Qu’est-ce qu’une proposition conditionnelle ?

Les propositions subordonnées conditionnelles (oraciones condicionales) indiquent qu’une action ne peut être réalisée que sous certaines conditions. Elles sont le plus souvent introduites par la conjonction si. La condition exprimée peut être de différentes natures, il y a donc trois grands types de propositions conditionnelles : celle de type I exprime une condition réalisable ou réalisée, celle de type II exprime une condition hypothétique ou irréalisable et celle de type III exprime une condition qui n’a pas été réalisée dans le passé.

Apprends à reconnaître et à employer les subordonnées conditionnelles en espagnol grâce à nos explications simples et détaillées, nos exemples et nos exercices !

Exemple

Mamá: « Marcos, hoy voy a hacer un pastel, ¿me ayudas? »

Marcos: « Si tengo tiempo esta tarde, te ayudo. »

Mamá: « Marcos, puedes ayudarme a hacer un pastel? »

Marcos: « Si tuviese tiempo, te ayudaría. Pero tengo que hacer los deberes »

Mamá: « El pastel está listo. ¡Me dijiste que querías ayudarme! »

Marcos: « Si hubiese tenido tiempo, te habría ayudado. Pero tenía que hacer los deberes. »

Type I – Condition réelle

Dans ce premier cas, l’orateur pense que la condition décrite va se réaliser (j’aurai peut-être le temps plus tard). On emploie alors le présent de l’indicatif dans la subordonnée et le futur ou présent de l’indicatif dans la principale.

Exemple :
Si tengo tiempo, te ayudaré/ayudo.Si j’ai le temps, je t’aide/aiderai.

Type II – Condition irréelle (présent)

La condition décrite ne se réalisera pas au moment présent (je n’ai pas le temps). On emploie l’imparfait du subjonctif dans la subordonnée et le conditionnel présent dans la principale.

Exemple :
Si tuviera/tuviese tiempo, te ayudaría.Si j’avais le temps, je t’aiderais.

Remarque

Ce type de proposition conditionnelle peut aussi exprimer une condition qui se réalisera dans le futur.

Exemple :
Si tuviera tiempo mañana, te ayudaría.Si j’avais le temps demain, je t’aiderais.

Type III – Condition irréelle (passé)

Ce troisième type de proposition sert à exprimer une condition qui n’a pas été réalisée dans le passé (je n'ai pas eu le temps). On emploie le plus-que-parfait du subjonctif dans la subordonnée et le conditionnel passé ou le plus-que-parfait du subjonctif dans la principale.

Exemple :
Si hubiese/hubiera tenido tiempo, te habría/hubiera/hubiese ayudado.Si j’avais eu le temps, je t’aurais aidé.

Remarques sur la structure de la proposition

Il n’y a pas de virgule lorsque la proposition introduite par si est placée après la principale.

Exemples :
Te ayudaré/ayudo si tengo tiempo.Je t’aiderai si j’ai le temps.
Te ayudaría si tuviera/tuviese tiempo.Je t’aiderais si j’avais le temps.
Te habría/hubiera/hubiese ayudado si hubiese/hubiera tenido tiempo.Je t’aurais aidé si j’avais eu le temps.