Les pronoms relatifs espagnols

Qu’est-ce qu’un pronom relatif ?

Les pronoms relatifs espagnols introduisent une subordonnée relative. Ils remplacent un nom ou un pronom appelé « antécédent ».

Grâce à nos explications simples et claires accompagnées de nombreux exemples, tu apprendras tout ce qu’il faut savoir sur l’emploi et les différentes formes des pronoms relatifs espagnols et tu pourras tester tes nouvelles connaissances avec nos exercices.

Exemple

Juan, que conducía muy deprisa, tuvo un accidente con el coche que su padre le había dejado. No se acuerda de lo que pasó.

Juan buscó un taller donde llevar a arreglar el coche con el cual tuvo el accidente. ¿Cómo se lo va a decir a su padre? Es una difícil historia a la que tiene que enfrentarse.

Annonce

Quels sont les pronoms relatifs espagnols ?

Le tableau suivant présente les différentes formes des pronoms relatifs espagnols. Note que les pronoms relatifs que, cual, quien et cuanto s’écrivent sans accent pour ne pas les confondre avec les pronoms interrogatifs qué, cuál, quién, cuánto.

Antécédent Singulier Pluriel Exemple
Masculin Féminin Masculin Féminin
Personne ou objet que Juan, que conducía muy deprisa, tuvo un accidente.Juan, qui conduisait très vite, a eu un accident.
el que la que los que las que Es una historia difícil a la que tiene que enfrentarse.C’est une histoire difficile à laquelle il doit faire face.
el cual la cual los cuales las cuales Juan quiso arreglar el coche con el cual tuvo el accidente.Juan voulait réparer la voiture avec laquelle il a eu l’accident.
Personne quien quienes Ayuda a quienes lo necesitan.Aide ceux qui sont dans le besoin.
Possession (dont) cuyo cuya cuyos cuyas Juan, cuya madre le había prestado su coche, tuvo un accidente.Juan, dont la mère lui avait prêté sa voiture, a eu un accident.
Quantité cuanto cuanta cuantos cuantas Cuantos presenciaron el accidente, acudieron a scorrerlo.Ceux qui ont assisté à l’accident sont venus lui porter secours.

Quand et comment employer les pronoms relatifs en espagnol ?

Que

En espagnol, le pronom relatif le plus courant est que. Il peut se référer à des êtres vivants ou à des choses inanimées. On peut employer que aussibien dans les propositions relatives déterminantes (pas de virgules) que dans les relatives explicatives (avec des virgules).

Exemple :
Conduce un coche que es de su madre.Il conduit une voiture qui appartient à sa mère.
Juan, que tuvo un accidente la semana pasada, ya se ha recuperado.Juan, qui a eu un accident la semaine dernière, est à nouveau sur pieds.

Le pronom relatif que employé seul ne peut pas être précédé d’une préposition. Par contre, il peut être employé avec une préposition s’il est précéddé d’un article défini (el que, la que, los que, las que).

Exemple :
Conduce un coche que es de su madre.Il conduit une voiture qui appartient à sa mère.
mais : El coche con el que tuvo un accidente es de su madre.La voiture avec laquelle il a eu un accident est celle de sa mère.
mais : Juan, al que conozco desde el colegio, tuvo un accidente la semana pasada.Juan, que je connais depuis le collège, a eu un accident la semaine dernière.

El que

Le pronoms relatif el que ainsi que ses autres formes la que, los que et las que peuvent se référer à une personne ou à une chose.

Exemples :
La madre de Juan, el que tuvo un accidente, es mi vecina.La mère de Juan, qui a eu un accident, est ma voisine. (C'est Juan qui a eu l’accident)
El coche de su madre, con el que tuvo el accidente, quedó destrozado.La voiture de sa mère, avec laquelle il a eu l’accident, a été détruite.

S’il est employé seul, sans préposition, le pronom relatif el que ne peut être utilisé que dans une proposition relative explicative (entre virgules).

Exemple :
La madre de Juan, el que tuvo un accidente, es mi vecina.La mère de Juan, qui a eu un accident, est ma voisine.

Mais s’il est précédé d’une préposition, le pronom relatif el que peut aussi bien être employé dans une relative explicative que dans une relative déterminative.

Exemples :
El coche de su madre, con el que tuvo el accidente, quedó destrozado.La voiture de sa mère, avec laquelle il a eu l’accident, était détruite. (relative explicative)
El señal de stop contra la que se estrelló era poco visible.Le panneau « stop » contre lequel il s’est écrasé n’était pas vraiment visible. (relative déterminative)

Que ou el que ?

L’article placé devant que peut nous aider à repérer l’antécédent et à éviter toute ambiguïté dans la compréhension de la phrase. Voici trois exemples qui montrent que le pronom relatif peut changer le sens de la phrase :

pas d’ambiguïté :
La hermana de Pedro, la que vive en Cuba, acaba de encontrar un trabajo en las Naciones Unidas.La sœur de Pedro, qui vit à Cuba, vient de trouver un travail à l’ONU. → La sœur de Pedro vit à Cuba.
La hermana de Pedro, el que vive en Cuba, acaba de encontrar un trabajo en las Naciones Unidas.La sœur de Pedro, qui vit à Cuba, vient de trouver un travail à l’ONU. → Pedro vit à Cuba.
ambiguïté :
La hermana de Pedro, que vive en Cuba, acaba de encontrar un trabajo en las Naciones Unidas.La sœur de Pedro, qui vit à Cuba, vient de trouver un travail à l’ONU. → Pedro ou bien sa sœur vit à Cuba, le sens n’est pas clair.

Si le verbe, au singulier ou au pluriel, permet de déterminer l’antécédent sans ambiguïté, on omet l’article défini.

Exemple:
Los solistas de la orquesta, que han salido en televisión, han recibido un premio.Les solistes de l’orchestre, qui sont passés à la télévision, ont reçu un prix.

El cual

Le pronom relatif el cual ainsi que ses autres formes la cual, los cuales et las cuales s’emploient comme les pronoms relatifs el que, la que, los que et las que. Ces deux formes existent côte à côte pour permettre de varier les emplois dans les textes où il y a de nombreux pronoms relatifs. On réserve souvent el cual pour les textes en langue soutenue.

Exemples :
La madre de Juan, el cual/el que tuvo un accidente, es mi vecina.La mère de Juan, qui a eu un accident, est ma voisine. (C'est Juan qui a eu l’accident.)
La madre de Juan, la cual/la que tuvo un accidente, es mi vecina.La mère de Juan, qui a eu un accident, est ma voisine. (C’est la mère de Juan qui a eu l’accident.)

S’il est employé seul, sans préposition, le pronom relatif el cual ne peut être utilisé que dans une proposition relative explicative (entre virgules).

Exemple :
La madre de Juan, el cual tuvo un accidente, es mi vecina.La mère de Juan, qui a eu un accident, est ma voisine. (relative explicative)

Mais s’il est précédé d’une préposition, le pronom relatif el cual peut aussi bien être employé dans une relative explicative que dans une relative déterminative.

Exemples :
El coche de su madre, con el cual tuvo el accidente, quedó destrozado. (relative explicative)
La señal de stop contra el cual se estrelló era poco visible.Le panneau stop contre lequel il s’est écrasé était vraiment peu visible. (relative déterminative)

Lo que, lo cual

Si le pronom relatif se rapporte à toute une proposition au lieu d’un seul mot, on emploiera lo que ou lo cual. La différence entre ces deux pronomsrelatifs réside dans le fait que lo cual ne peut être employé qu’avec un antécédent explicite (et non sous-entendu).

Exemples :
No se acuerda de lo que pasó.Il ne se souvient pas de ce qui est arrivé.
Juan ha destrozado el coche, lo que/lo cual va a molestar mucho a su madre.Juan a mis la voiture en pièces, ce qui va beaucoup déplaire à sa mère.

Il est possible d’employer lo que et lo cual avec une préposition dans les relatives explicatives (entre parenthèses).

Exemple :
Llegó sano y salvo a casa, de lo que/lo cual todos se alegran.J’arrivai sain et sauf à la maison, ce qui réjouit tout le monde.

Quien

Le pronom relatif quien se rapporte toujours à une personne et essentiellement employé à l’écrit. S’il est employé seul (sans préposition) quien peut-être utilisé comme une alternative à que dans les relatives explicatives (entre parenthèses). S’il est précédé d’une préposition, quien peut être employé à la place de el que ou el cual dans les relatives déterminatives et explicatives.

Exemple :
Juan, quien/que ha tenido un accidente, está sano y salvo.Juan, qui a eu un accident, est sain et sauf.
El hombre con quien/el que/el cual se ha casado Marina es ingeniero también.L’homme avec lequel Marina s’est marié est ingénieur lui aussi.

Quien ne doit pas obligatoirement se référer à un élément explicite de la phrase précédente. Dans ce cas, il peut être remplacé par el que et el cual ou leurs autres formes tant qu’ils sont correctement accordés en genre et en nombre.

Exemple :
Quien/el que avisa no es traidor.Celui qui informe n’est pas un traitre. (masculin singulier) / La que avisa no es traidora.Celle qui informe n’est pas une traitresse. (féminin singulier)
Quienes/los que presenciaron el accidente se pararon a ayudar a Juan.Ceux qui ont assisté à l’accident se sont arrêtés pour aider Juan. (masculin pluriel)

On trouve souvent le pronom relatif quien utilisé sans antécédent dans des proverbes et des phrases idiomatiques.

Exemple :
Quien cava una fosa, en ella caerá.Celui qui creuse une fosse finira par y tomber.
soit : On peut facilement tomber dans son propre piège.

À retenir

  • On ne peut pas remplacer que par quien ou el cuel dans les propositions relatives déterminatives (sans virgules).
    Exemple :
    Las gafas que lleva Antonio son nuevas.Les lunettes que portent Antonio sont neuves.
    et non : Las gafas las cuales lleva Antonio son nuevas.
  • Les pronoms relatifs el que, el cual et quien peuvent être utilisés dans les propositions relatives déterminatives à une seule condition : ils doivent être précédés d’une préposition.
    Exemple :
    Las gafas con las que sale Antonio en la foto son nuevas.Les lunettes avec lesquelles Antonio apparaît sur la photo sont neuves.

Cuyo

En français la forme possessive du pronom relatif, « dont », est invariable. En espagnol au contraire, cuyo (cuyo/cuya/cuyos/cuyas) s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui le suit.

Exemple :
Tiene miedo de hablar con su madre, cuyo coche ha destrozado.Il a peur de parler à sa mère, dont il a mis la voiture en pièces.

la madre (féminin), el coche (masculin) → cuyo coche

Cuyo appartient au langage soutenu, on ne l’utilise donc qu’à l’écrit. À l’oral, on reformule la phrase de façon à éviter l’emploi de cuyo.

Exemple :
La madre, cuyo coche ha quedado destrozado, se alegró de que todo fuera un susto.La mère, dont la voiture a été détruite, était heureuse qu’il y’ait eu plus de peur que de mal.
→ La madre, que tiene un coche que ha quedado destrozado, se alegró de que todo fuera un susto.
incorrect : La madre que su coche ha quedado destrozado se alegró de que todo fuera un susto.

À retenir

Le pronom relatif cuyo et ses différentes formes sont toujours suivis d’un nom avec lequel ils s’accordent en genre et en nombre. Ils ne sont jamais suivis d’un verbe, ce qui les différencie des autres pronoms relatifs.

Exemple :
El edificio cuyas ventanas son azules celestes tiene vistas al mar.Le bâtiment dont les fenêtres sont bleu ciel donne vue sur la mer.

Cuanto

Le pronom relatif cuanto (ainsi que ses formes cuanta, cuantos, cuantas) s’emploie sans antécédent avec la même signification que todo lo que/todos los que.

Exemples :
Cuantos estaban fueron a ayudarle.Ils sont tous allés l’aider.
Le contó a la policía cuanto recordaba.Il a raconté à la police tout ce dont il se souvenait.