Degrés de comparaison

Introduction

On emploie les différents degrés de comparaison de l’adverbe pour comparer plusieurs choses entre elles. En espagnol nous retrouvons les trois degrés de l’adverbe : la forme positive (basique), la forme comparative, et la forme superlative.

Exemple

María corre tan rápidamente como Carolina.

Clara corre más rápidamente que María.

La que más rápidamente corre es Clara.

Clara corre rapidísimamente.

Annonce

Forme comparative

La forme comparative est le premier degré de comparaison. On la forme à l'aide de más…que (plus…que), tan…como (aussi…que) ou menos…que (moins…que).

Exemple :
Clara corre más rápidamente que María.Clara court plus vite que Maria.
María corre tan rápidamente como Carolina.
María corre menos rápidamente que Clara.

Exceptions

Il y a quelques exceptions à cette règle de formation du comparatif des adverbes :

positif comparatif
bien mejor
mal peor
mucho/muy más
poco menos

Forme superlative absolue

Certains adverbes peuvent s’employer à la forme superlative absolue. On la constuit en ajoutant la terminaison -ísimo à l’adverbe.

Exemples :
mucho → muchísimo
tanto → tantísimo

En revanche, pour les adverbes suivants, il faudra rester attentifs aux modifications orthographiques :

positif superlatif absolu
cerca cerquísima
poco poquísimo
lejos lejísimos

On utilise la terminaison -ísimamente pour former le superlatif absolu des adverbes dérivés d’adjectifs (ajout de la terminaison -mente à la forme féminine de l’adjectif).

Exemple :
Clara corre rapidísimamente.Clara court extrêmement vite.

Remarque

Il n’y a pas de forme superlative relative pour les adverbes espagnols. Si l’on veut dire « Clara court le plus rapidement », en espagnol, il faudra utiliser une subordonnée relative :

Exemple :
La que más rápidamente corre es Clara. Celle qui court le plus vite est Clara.